Déjà 3 numéros pour le mag’ Cosy Lille !

Le dernier numéro de Cosy Lille est sorti, direction le Furet du Nord de Lille ou l’Orchestre National de Lille pour se procurer son exemplaire et découvrir les différentes facettes de la belle ville de Lille.

Déjà 3 numéros pour Cosy Lille !

Cosy Lille c’est le nouveau pari de l’agence La Confection. Ce magazine culturel est un nouveau rendez-vous lillois. Après deux numéros, il est maintenant temps de faire un point sur le 3ème volet de ce magazine en devenir.

Le printemps arrive et les beaux jours pointent le bout de leur nez. C’est le moment favori des lillois pour sortir, découvrir et se détendre aux abords de lieux emblématiques de la métropole.

Dans ce 3ème numéro de Cosy Lille,  c’est Dorian Demarcq, le facteur des géants, qui est mis à l’honneur. Portrait sur l’artiste qui donne vie aux géants, invités incontournables des fêtes et carnavals de la région.

Parallèlement, architecture et coups de coeur culturels sont étudiés pour vous proposer des sorties adaptées à vos envies. Découvrez ces artistes aux talents variés et laissez-vous aller à la décontraction.

La rubrique « Escapade », nouvelle arme de culture lilloise

« Escapade » c’est la nouveauté de ce troisième numéro. Une rubrique qui met en lumière un lieu animé par un événement. Une invitation à la découverte d’endroits emblématiques et des secrets qui les entourent. On inaugure cette rubrique avec la découverte du Palais des Beaux-Arts, véritable emblème de la ville, révélé à travers l’Open Museum de l’artiste-chef Alain Passard.

Pour La Confection, ce magazine c’est la combinaison gagnante des différentes sphères de métiers présentes au sein de l’agence. La rédaction passe par un travail de fond, de recherche et  de sélection des informations. Le graphisme, quant à lui, permet la mise en valeur de ces informations et l’illustration des sites et artistes incomparables. C’est également le choix d’un design et d’une direction photographique épurée avec des repères de lecture clairement identifiables.

Au final, ce ne sont pas moins de 8 000 exemplaires qui sont imprimés et distribués dans les commerces et lieux de culture tels que le Furet du Nord, l’Orchestre National de Lille…